Vote par téléphone

Le vote par téléphone, également appelé vote par serveur vocal interactif ou vote par SVI, est une modalité de vote à distance.

Principe du vote par téléphone

L’électeur reçoit une invitation à voter généralement par courrier postal, avec un mode d’emploi et des codes personnels. Muni de ses codes personnels l’électeur appelle un numéro de téléphone correspondant à un serveur vocal interactif, puis saisit sur le clavier de son téléphone ses codes de manière à être authentifié. Le serveur vocal le guide dans les différents choix et l’électeur exprime son/ses choix soit en appuyant sur les touches de son clavier de téléphone, soit en prononçant à voix haute des mots clés prédéfinis.

Niveau de confidentialité et d’intégrité du vote par serveur vocal interactif

Cette modalité de vote est adaptée aux scrutins ne nécessitant pas de preuves formelles de confidentialité et d’intégrité. Les lignes téléphoniques n’étant pas cryptées, il est tout à fait possible d’écouter le vote effectué, voire de le modifier.

Limites du vote par téléphone

Au-delà de la sécurité qui n’est pas assurée avec vote par téléphone, cette modalité permet d’effectuer des votes simples, c’est-à-dire avec peu de choix possibles comme un référendum (ou consultation) ou une élection uninominale. Dans le cas de scrutins de listes avec ratures, le dialogue entre l’électeur et la machine devient complexe.

Intérêt du vote par téléphone

Le vote par téléphone présente deux principaux intérêts :

  • le taux d’équipement en téléphones étant proche de 100%, peu d’électeurs sont exclus par cette modalité de vote
  • le coût du vote peut être transféré en partie aux électeurs par le biais de numéros surtaxés

Cas d’usage

Le vote par téléphone est principalement utilisé dans les jeux concours ou les jeux télévisés avec des numéros surtaxés. Cette modalité de vote est de plus en plus remplacée par le vote par SMS qui est plus rentable pour les organisateurs de jeux.

Le vote par téléphone a été utilisé par certaines entreprises pour les élections professionnelles tant que le cadre légal du vote électronique n’était pas défini par le Code du travail. En 2007 un décret et un arrêté ont clairement défini le cahier des charges minimal du vote électronique autorisé dans le cadre des élections professionnelles, celui-ci excluant toutes les modalités de vote non sécurisé comme le vote par téléphone, le vote par SMS ou le vote par mail.

Offre de Neovote concernant le vote par téléphone

Neovote vous accompagne dans l’organisation de vos votes par téléphone (si le cadre légal de votre scrutin le permet) : la conception du script de vote, la mise en place du serveur vocal interactif, le dépouillement et le calcul des résultats. Pour plus de renseignements, nous vous invitons à nous contacter.

Nous contacter

Nom *

Société *

Email *

Téléphone *

Message *

Inscription à notre newsletter

Inscrivez vous à notre liste de diffusion pour recevoir les informations de Neovote